Les parents sont tenus à une obligation d'entretien qui pourvoit non seulement aux besoins vitaux de l'enfant mais aussi à toutes les dépenses liées à son éducation, jusqu'à ce qu'il soit autonome.

En cas de séparation des parents, la contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants prend la forme d'une pension alimentaire versée par l'un des parents à l'autre ou, le cas échéant, à la personne à qui l'enfant est confié.

En cas de résidence alternée égalitaire :

Soit chacun assume directement les frais engagés pendant les périodes de cohabitation avec l'enfant,

Soit une pension alimentaire est prévue en plus en fonction des revenus et charges respectifs des parents et des besoins des enfants.

Un parent peut être dispensé de pension alimentaire s'il est dans l'impossibilité matérielle de l'assumer. 

Depuis 2010, la direction des affaires civiles et du sceau publie une table de référence pour aider à fixer le montant de la pension alimentaire.

Cette table peut être consultée sur le site du gouvernement : http://www.vos-droits.justice.gouv.fr/art_pix/table_reference_pa.pdf

Il s'agit d'un barème indicatif qui est une base de discussion.

La table ne s'applique que pour les enfants de 0 à 18 ans qui partagent le domicile de l'un des parents.