Estelle Fournier, avocat au Barreau des Hauts de Seine est docteur en droit public et titulaire des certificats de sciences criminelles et sciences criminologiques de l'institut de criminologie de Paris.

Plutôt que de limiter son champ de compétence aux questions de droit public et droit pénal, elle a fait le choix d'exercer la profession d'avocat avec une approche généraliste.

Les avocats spécialistes passent un examen de validation pour faire reconnaître leurs compétences dans un ou deux domaines juridiques.

Estelle Fournier n'a pas passé de mention de spécialisation et n'est donc pas un avocat spécialiste mais un avocat généraliste et pratique indifféremment toute matière juridique. Cependant, au fil des années, la plupart des avocats affinent leurs compétences et, sans être titulaires d'un certificat de spécialisation, acquiert un ou plusieurs domaines de prédilection.

Il convient de citer André DAMIEN, Avocat honoraire du Barreau de VERSAILLES, Ancien bâtonnier de l’Ordre et Président d’honneur de la Conférence des Bâtonniers de France :

« Tout avocat doit d’abord être généraliste avant d’être spécialiste.
A l’heure actuelle, constatons-nous, d’une part, la présence des spécialistes qui connaissent des branches du droit peu connues de leurs confrères et vers lesquels, ceux-ci, lorsqu’ils sont sérieux, dirigent la clientèle et, d’autre part, un besoin pour les clients désirant former un litige ou y défendre dans une matière spécialisée, d’avoir recours et de connaître les avocats qui pratiquent cette matière et d’avoir recours à leurs conseils.
Il ne faut pas pour autant séparer en deux mondes rivaux et distincts le généraliste et le spécialiste.

Tout avocat doit être généraliste et ce généraliste peut avoir une spécialité ; en revanche, celui qui ne connaît qu’une spécialité et qui serait ignorant du droit général serait un piètre avocat.

En tout cas, on ne peut pas parler, comme le font beaucoup de publications journalistiques relatives aux avocats, de spécialistes des divorces ou du droit pénal ; tout avocat doit connaître les rudiments du droit de la famille et du droit pénal, on ne peut être spécialiste des matières générales.
Le spécialiste n’est donc pas celui qui ne connaît qu’une branche du droit à l’exclusion des autres, c’est l’avocat qui pratique et connaît de manière habituelle une branche particulière et relativement hermétique de la science juridique, celle que ne pratiquent pas la plupart de ses confrères. On peut donc reconnaître des spécialités fines et précises requérant chez l’avocat une étude particulière et une pratique habituelle, les spécialités telles que mariages, filiations, divorces, propriétés ne sont que des faux-semblants. » (Règles de la Profession d’avocat de Henri ADER et André DAMIEN Dalloz Action)

Avant d'être avocate, Estelle Fournier a travaillé à la direction générale des collectivités locales où elle a pu mettre en pratique ses compétences en droit public et, alors qu'elle était avocate au Barreau des Hauts de Seine, elle a exercé pendant sept ans les fonctions de juge de proximité sur la Cour d'Appel de Paris. Elle y a développé une compétence particulière tant devant cette juridiction qu'en tant que juge assesseur au Tribunal Correctionnel.

Le cabinet d'Estelle Fournier s'adresse aux entreprises comme aux particuliers dans le cadre d'une relation unique et privilégiée qui s'adapte aux besoins de chacun.

Estelle Fournier peut intervenir directement sur les Tribunaux de Grande Instance (Nanterre, Paris, Créteil, Bobigny) et Tribunaux d'Instance (Antony, Vanves, Puteaux, Paris...) de la région parisienne mais également en province si besoin.

Dans un environnement où le droit prend une place toujours plus importante dans nos vies personnelles et professionnelles, son cabinet vous accompagne pour prévenir les conflits, apaiser les relations, prendre des décisions ou assurer la défense de vos intérêts.

Estelle Fournier est formée à la procédure participative et vous orientera, dans la mesure du possible, vers une solution négociée de votre conflit.

Cette approche humaine et la réactivité du cabinet en font un partenaire permettant d'apporter des solutions appropriées aux difficultés auxquelles sont confrontés quotidiennement chacun de ses clients.

Pour le fonctionnement des honoraires du cabinet : voir Ici


Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité